Accueil EPV > Label EPV > En Nouvelle-Aquitaine, un concentré d'EPV

Une terre d'EPV

La Nouvelle-Aquitaine est la 4ème région en nombre d'entreprises labellisées EPV. Elles sont particulièrement présentes sur la Haute-Vienne et les Pyrénées Atlantiques.

A ce jour, on en compte 140 avec des disparités fortes entre territoire que l'ensemble des partenaires de l'écosystème EPV souhaitent combler.

On retrouve des EPV dans les 7 secteurs phares : arts de la table, culture et loisirs, décoration, équipements professionnels,gastronomie, mode et beauté et patrimoine bâti. Le secteur le plus représenté est la décoration.

78% des EPV néo-aquitaines exportent,

55% réalisent un chiffre d'affaires dépassant 1 million d'euros,

50% ont plus de 60 ans d'existence voire pour 26% sont plus que centenaires.

74% ont plus de 5 salariés dont 12% de 50 à 500 salariés.

 

 

 

Un noyau d’entreprises centenaires

En Haute-Vienne

1797 : Royal Limoges- Limoges 1890 : J.M. Weston - Limoges
1824 : Ets JL Coquet - Saint Léonard de Noblat 1890 : Tannerie Frédéric Bastin et Fils - Saint Léonard de Noblat
1825 : Porcelaine Jammet Seignolles
(Compagnie des porcelaines de Limoges)- Isle
1904 : Premier atelier de porcelaine Legrand qui deviendra les porcelaines Legle (Lebouc Legrand) - Limoges
1842 : Haviland, unité de fabrication à Limoges 1907 : Atelier Francis Chigot, devenu en 1960 l’Atelier du Vitrail - Limoges
1849 : A. Raynaud - Isle 1909 : Feutres Depland - Saint Junien
1863 : Bernardaud - Limoges 1910 : Reliure du Centre désormais SD Reliure - Limoges
1885 : Perfecta - Limoges  

En Corrèze

1839  : Distillerie Denoix - Brive

1889 : Ciergerie Brousse - Saint Viance

En Creuse

1867 Ateliers Pinton - Felletin

La Manufacture Robert Four est une des dernières héritières des Manufactures d’Aubusson élevées au rang de Manufactures Royales par Colbert en 1664, Aubusson

La Manufacture Saint Jean existe depuis le XVIIème siècle, elle a pris la suite de la Maison Hamot fondée en 1850, Aubusson